Avant toutes applications vérifier que votre support est stable (ne pas appliquer sur des remblais ou des terrains susceptibles de subir des tassements ou des déformations dans le temps,(support jeune ou meuble).

Préparation du support

Cette étape est essentielle pour la réussite de votre projet ; elle facilite l’accroche, améliore le rendu final et conditionne la longévité du système…

Les supports seront conformes au DTU 59/3 pour l’intérieur et au DTU 13/3 pour l’extérieur.

Bien examiner l'état de votre sol. Eliminer les parties friables jusqu'à obtention d'un substrat sain et cohésif. Attention toutefois à bien rectifier toutes les imperfections de surface avant d'appliquer la résine.(trou, fissures…

Présence de résidus durs (ancien revêtement, peinture, goudron, restes de colle . . .)

S'il s'agit de rénover un sol qui a déjà été recouvert par un produit de finition (vernis ou revêtement de sol synthétique) il vaut mieux entièrement l'éliminer par ponçage diamanté. Si l'ancienne couche est épaisse et difficile à éliminer (ancien revêtement époxy par exemple) un simple ponçage superficiel peut suffire. Au vu de la multiplicité des revêtements que l'on peut rencontrer, il est cependant très difficile de généraliser. Mieux vaut dans ce cas faire un essai d'adhésion sur une petite surface avant de traiter la totalité.

Certaines peintures peuvent également être enlevées à l'aide d'un décapant.

Présence de contaminants divers (huiles, graisses, laitances . . .)

Pour les sols contaminés par des salissures, huiles et graisses nettoyer le sol à la brosse avec un produit dégraissant. Pour les zones particulièrement contaminées renouveler l'opération autant de fois que nécessaire. En cas de contamination sévère il faudra extraire la partie contaminée et la remplacer par du béton neuf.

Présence de laitances à la surface du béton

La laitance est un mélange d'eau et de fines particules de ciment qui tend à remonter à la surface du béton lors de la prise. Après durcissement, la laitance forme une pellicule blanchâtre à la surface du béton. Elle doit être éliminée par un décapage à la ponceuse ou par nettoyage avec un produit anti-laitances.

Défauts de surface

Traitement des trous

Combler les trous (dès que leur taille dépasse quelques mn) et nids de poules avant l'application de la résine.

Se servir d'une balance si l'on souhaite effectuer un mélange partiel des produits (toujours bien respecter le rapport base / durcisseur).

Il ne doit être appliqué que sur une surface propre, sèche et sans matériau friable. Balayer ou aspirer toutes les particules et poussières avant de combler le trou. Une fois appliqué lisser la surface du mortier à la truelle ou à la spatule et finir en donnant de la rugosité à la surface en y saupoudrant un peu de sable.

Rappel bien vérifier soigneusement tous ces points :

Attendre au moins 28 jours de séchage pour les bétons neufs.

Avant toutes applications vérifier que votre support est stable (ne pas appliquer sur des remblais ou des terrains susceptibles de subir des tassements ou des déformations dans le temps,(support jeune ou meuble).

Préparation du support

Cette étape est essentielle pour la réussite de votre projet ; elle facilite l’accroche, améliore le rendu final et conditionne la longévité du système…

Les supports seront conformes au DTU 59/3 pour l’intérieur et au DTU 13/3 pour l’extérieur.

Bien examiner l'état de votre sol. Eliminer les parties friables jusqu'à obtention d'un substrat sain et cohésif. Attention toutefois à bien rectifier toutes les imperfections de surface avant d'appliquer la résine.(trou, fissures…

Présence de résidus durs (ancien revêtement, peinture, goudron, restes de colle . . .)

S'il s'agit de rénover un sol qui a déjà été recouvert par un produit de finition (vernis ou revêtement de sol synthétique) il vaut mieux entièrement l'éliminer par ponçage diamanté. Si l'ancienne couche est épaisse et difficile à éliminer (ancien revêtement époxy par exemple) un simple ponçage superficiel peut suffire. Au vu de la multiplicité des revêtements que l'on peut rencontrer, il est cependant très difficile de généraliser. Mieux vaut dans ce cas faire un essai d'adhésion sur une petite surface avant de traiter la totalité.

Certaines peintures peuvent également être enlevées à l'aide d'un décapant.

Présence de contaminants divers (huiles, graisses, laitances . . .)

Pour les sols contaminés par des salissures, huiles et graisses nettoyer le sol à la brosse avec un produit dégraissant. Pour les zones particulièrement contaminées renouveler l'opération autant de fois que nécessaire. En cas de contamination sévère il faudra extraire la partie contaminée et la remplacer par du béton neuf.

Présence de laitances à la surface du béton

La laitance est un mélange d'eau et de fines particules de ciment qui tend à remonter à la surface du béton lors de la prise. Après durcissement, la laitance forme une pellicule blanchâtre à la surface du béton. Elle doit être éliminée par un décapage à la ponceuse ou par nettoyage avec un produit anti-laitances.

Défauts de surface

Traitement des trous

Combler les trous (dès que leur taille dépasse quelques mn) et nids de poules avant l'application de la résine.

Se servir d'une balance si l'on souhaite effectuer un mélange partiel des produits (toujours bien respecter le rapport base / durcisseur).

Il ne doit être appliqué que sur une surface propre, sèche et sans matériau friable. Balayer ou aspirer toutes les particules et poussières avant de combler le trou. Une fois appliqué lisser la surface du mortier à la truelle ou à la spatule et finir en donnant de la rugosité à la surface en y saupoudrant un peu de sable.

Rappel bien vérifier soigneusement tous ces points :

Attendre au moins 28 jours de séchage pour les bétons neufs.
Dans le cas de taches de graisses, appliquer un dégraissant, préparation suivant la notice d’emploi (laisser agir 10 mn, brossé, bien rincé, laissé sécher).
Quel que soit le type de support, Si possible, poncer le support (pour favoriser une accroche mécanique)...notamment pour les supports fermés type carrelage.
Dans le cas de fissures de plus de 0.2mm, celles?ci doivent être ouvertes et rebouchées à l’aide de notre coulis de fissure demande fait par tel.
Bien aspirer le support.
Quel que soit le type de support, il doit être propre, débarrassé de tous dépôts, déchets, traces de peintures, pellicules de plâtre ou laitance et sec (Test de séchage : étendre une bâche plastique une nuit sur le support, s’il y a présence d’eau sur la bâche, le support n’est pas sec) …

Dans le cas de taches de graisses, appliquer un dégraissant, préparation suivant la notice d’emploi (laisser agir 10 mn, brossé, bien rincé, laissé sécher).
Quel que soit le type de support, Si possible, poncer le support (pour favoriser une accroche mécanique)...notamment pour les supports fermés type carrelage.
Dans le cas de fissures de plus de 0.2mm, celles?ci doivent être ouvertes et rebouchées à l’aide de notre coulis de fissure demande fait par tel.
Bien aspirer le support.
Quel que soit le type de support, il doit être propre, débarrassé de tous dépôts, déchets, traces de peintures, pellicules de plâtre ou laitance et sec (Test de séchage : étendre une bâche plastique une nuit sur le support, s’il y a présence d’eau sur la bâche, le support n’est pas sec) …

Réhabilitation d'un sol très dégradé
Si le sol est trop dégradé il est indispensable de faire un ragréage ou de couler une nouvelle dalle en béton avant d'appliquer la résine. Attention tous les types de ragréage (par exemple les enduits de lissage hydraulique type P3 sont à proscrire) ne sont pas compatibles avec les sols résines. Il est important de bien se renseigner ou de faire appel à un professionnel. Attention également au temps de séchage. Ne jamais appliquer la résine sur une chape non séchée à cœur. Comptez environ 4 semaines pour une épaisseur de 3 cm de béton.


Bien examiner l'état de votre sol. Eliminez les parties friables jusqu'à obtention d'un substrat sain et cohésif. Attention toutefois à bien rectifier toutes les imperfections de surface avant d'appliquer la résine.

Présence de résidus durs (ancien revêtement, peinture, goudron, restes de colle . . .)
S'il s'agit de rénover un sol qui a déjà été recouvert par un produit de finition (vernis ou revêtement de sol synthétique), il vaut mieux entièrement l'éliminer par ponçage diamanté. Si l'ancienne couche est épaisse et difficile à éliminer (ancien revêtement époxy par exemple), un simple ponçage superficiel peut suffire. Au vu de la multiplicité des revêtements que l'on peut rencontrer, il est cependant très difficile de généraliser. Mieux vaut dans ce cas faire un essai d'adhésion sur une petite surface avant de traiter la totalité.
Certaines peintures peuvent également être enlevées à l'aide d'un décapant.

Présence de contaminants divers (huiles, graisses, laitances . . .)
Pour les sols contaminés par des salissures, huiles et graisses, nettoyez le sol à la brosse avec un produit dégraissant. Pour les zones particulièrement contaminées renouvelez l'opération autant de fois que nécessaire. En cas de contamination sévère il faudra extraire la partie contaminée et la remplacer par du béton neuf.

Présence de laitances à la surface du béton
La laitance est un mélange d'eau et de fines particules de ciment qui tend à remonter à la surface du béton lors de la prise. Après durcissement, la laitance forme une pellicule blanchâtre à la surface du béton. Elle doit être éliminée par un décapage à la ponceuse ou par nettoyage avec un produit anti-laitances.